Skip to main content

LOVISA PAYSAGISTE Mâcon

Entretien de Jardins,Elagage,71, Mâcon,Charnay les Macon, hurigny,Prissé,crêches, Senozan,replonges, feillens etc....

Accueil  entretien de jardins  Elagage  réalisations  Gros plan sur  Location de materiel  Services à la personne  Contactez nous  la faune du jardin  Glossaire   
Glossaire du jardinier Paysagiste
 
 
 
 
 
Abattage :
L'abattage d'un arbre consiste à le couper à la base pour provoquer sa chute et ensuite permettre le retrait du site .

Adventice

Une adventice est, en botanique, une espèce végétale étrangère à la flore indigène d'un territoire dans lequel elle est accidentellement introduite et peut s'installer.

En agronomie, ce terme désigne une plante herbacée ou ligneuse indésirable à l'endroit où elle se trouve. Il est aussi utilisé comme synonyme de mauvaise herbe.

Par définition, une mauvaise herbe est une plante indésirable à l'endroit où elle pousse. Ainsi, le chiendent rampant

qui infeste un massif de rosier est une mauvaise herbe, alors qu'il peut être considéré comme utile s'il pousse sur

un talus où il évite l'érosion de la terre. La nuisibilité d'une plante est donc une notion relative.

L'appréciation de cette nuisibilité peut être également nuancée en fonction du niveau d'entretien requis. Ainsi, on exige

souvent que le gazon bordant la terrasse soit bien vert, dense et forme un tapis très homogène sans aucune mauvaise

herbe. En revanche, dans une pelouse-prairie plus éloignée de l'habitation, on tolère sans peine la présence de

diverses espèces comme les pâquerettes, véroniques, brunelles.

Les espèces décrites dans ce chapitre ne sont donc des "mauvaises herbes" que lorsqu'elles engendrent une

nuisance pour les plantes cultivées ou dégradent l'esthétique du jardin. Sinon, elles font partie intégrante de notre

environnement et sont à respecter à plus d'un titre. Certaines espèces présentent un intérêt écologique

(par exemple la cardère sylvestre ou cabaret des oiseaux), d'autres possèdent des vertus médicinales

(par exemple la chélidoine).


Amendement
En agriculture ou sylviculture intensive, un amendement est un produit apporté au sol, généralement en grande
quantité, pour en améliorer les qualités physiques (
structure) et en corriger l'acidité.

Ameublir :
c'est l'action de rendre une terre plus aérée et perméable par des labours ou des bêchages.


Annuelle :

Les plantes annuelles sont des plantes qui vivent moins d'un an, et qui accomplissent donc leur cycle de vie en

une seule année. Elles se distinguent des plantes vivaces.Dans la classification de Raunkier, elles correspondent

à la classe des thérophytes. Ces plantes passent l'hiver uniquement sous forme de graines.En horticulture, les

plantes annuelles sont généralement cultivées pour leurs fleurs (on parle souvent de fleurs annuelles). Elles sont

appréciées pour leur capacité à fleurir rapidement un jardin pendant les saisons d'été et d'automne.

Par exemple : souci, pavot annuel, belle de jour...


Bassiner :
Arroser en pluie fine le feuillage d'une plante.


Bisannuelle :

En botanique, une plante bisannuelle est une plante qui accomplit son cycle de vie en deux années.

La première année, la plante développe un appareil végétatif : racines, tiges et feuilles. Puis elle entre en dormance

pendant les mois froids. Souvent, la tige reste courte et les feuilles sont proches du sol et forment une rosette.

La plante survit généralement à la mauvaise saison par ses bourgeons situés au ras du sol. De nombreuses plantes

bisannuelles ont besoin  d'un traitement par le froid ou vernalisation avant de pouvoir fleurir. Au printemps/été suivant,

la tige de la plante croit fortement, la plante monte en graine. Des fleurs, fruits et graines sont produits. Enfin la plante

meurt.Il y a beaucoup moins de plantesbisannuelles qu'il y a de plantes annuelles ou pérennes/vivaces. Dans la

classification de Raunkier, elles correspondent en partie à la classe des hémicryptophytes.Sous des conditions de

climat extrême, des plantes bisannuelles peuvent compléter leur cycle de vie sur une période courte (e.g. 3 ou 4 mois

au lieu de deux ans). C'est commun chez les plantes qui ont été exposées à des basses températures ou qui ont été

vernalisées avant d'être plantées. Ce comportement conduit à ce que, dans ces zones, de nombreuses plantes

bisannuelles soient traitées comme des plantes annuelles. Chez certaines bisannuelles, la floraison peut aussi être

induite, sans vernalisation, par la gibbérelline une hormone végétale. Ceci est rarement fait commercialement.

 

Cochenille

Petit insecte suceur de sève de la famille des Coccidés, protégé par une carapace cireuse - cochenille en bouclier -

ou par  des flocons blancs et gluants - cochenille farineuse. Mobiles seulement au stade larvaire et durant quelques

jours, les cochenilles se fixent ensuite à la surface des tiges ou des feuilles, et leur armure étanche les rend difficiles

à éliminer. Les cochenilles affaiblissent les plantes et sécrètent un miellat, souvent noirci par la fumagine.

Le traitement classique consiste en l'application d'un insecticide anti-cochenille, à base de malathion. Les arbres

fruitiers,  et d'une manière générale, les arbres à feuilles caduques, se traitent de préférence en fin d'hiver. Tous les

insecticides ne conviennent pas à la lutte contre les cochenilles, car le bouclier cireux réduit l'efficacité du pesticide,

qui ruisselle sur la  ochenille sans l'atteindre. On peut contourner cet écueil en utilisant un insecticide systémique,

ou en ajoutant un agent  mouillant (savon) ou une huile végétale. Si vous appliquez un insecticide systémique,

pensez à renouveler le traitement10 jours après la première application, afin de supprimer les œufs nouvellement

éclos (les œufs ne sucent pas de sève et ne sont donc pas éliminés par les produits systémiques).

Une solution plus écologique utilisable en culture biologique est de vaporiser sur toutes les parties atteintes une

solution

de savon noir additionnée d'1% d'alcool à brûler et éventuellement d'une petite proportion d'huile végétale.

Pour les plantes de serre et d'intérieur, ou si l'infestation est limitée, il est également possible de nettoyer les feuilles

à l'aide d'une éponge imprégnée d'eau savonneuse, ou de retirer les carapaces avec un coton imbibé d'alcool à 90°.


Compost :
Un bon moyen d'apporter de l'engrais de qualité à votre potager ou à votre jardin d'ornement est de réaliser un compost
 dans un coin de votre jardin. Le compost apportera l'humus nécessaire au développement du milieu microbiens et
 
les fertilisants nécessaire au bon développement de vos plantes. En effet, l'humus disparait chaque année à hauteur
 de 2-3% en se minéralisant pour apporter les éléments indispensables au développement des plantes. Il est donc
nécessaire de compenser cette perte en enfouissant dans le sol du compost ou un autre amendement équivalent.
Sachez qu'un compost ne fournira que 10% de son poids en humus.
 Le compostage dure en général 6 mois pendant le printemps et l'été, vous pourrez l'incorporer à l'automne à votre
 terre pa
un bêchage pour un traitement de fond, ou l'étaler en surface de votre parterre ou autour des arbustes.
C'est également une manière de recycler écologiquement vos déchets végétaux et certains restes de votre cuisine.

 Il suffit de disposer d'un coin du jardin, si possible à l'abri des regards, dans lequel vous disposerez en couches
vos déchets.

Notez que le compostage n'est pas réservé aux seuls propriétaires d'un jardin, même sur un balcon, vous pourrez
faire du
compost avec un composteur adapté.
 
Dessouchage : 
Le dessouchage consiste à extraire du sol la souche d'un arbre ayant fait l'objet d'un abattage.Selon la taille de l'arbre,
cette opération peux exiger l'utilisation d'engins lourds (ex. tracto-pelle, camion) pour l'extraction de la souche puis sa
mise en décharge contrôlée; son utilisation tant en milieu urbain qu'en milieu rural a tendance à disparaître au profit
de la techniquedu "rognage" nettement moins onéreuse.

Echenilloir  :

Un échenilloir est un outil coupant de jardinier (type sécateur) monté au bout d'une perche et actionné par l'intermédiaire d'une cordelette. Il sert à couper des branches hautes sans utiliser d'échelle. Son nom provient de sa fonction première, qui était de pouvoir couper des branches sur lesquelles résidaient des nids de chenilles sans avoir à monter dans l'arbre.

À l'origine, la perche était en bois, d'un seul tenant.

De nos jour, on trouve plutôt des perches télescopiques en métal, plus légères et qui permettent de monter plus haut. Un système de poulies permet de doubler l'effort tranchant exercé par la cordelette sur le bras mobile de la cisaille.


Elagage :

L'élagage est une technique sylvicole consistant à réduire la longueur et le nombre des branches

(gênantes ou nuisibles pour l'homme, ou pour la production de bois d'oeuvre) des arbres, des arbustes ou des haies.

L'élagage est utile, voire nécessaire, à de nombreux végétaux ligneux cultivés ou plantés, notamment en zone urbaine

dense ou dans les petits jardins. Le manque de lumière, le vent, le poids des fruits, la  et la neige, la délinquance sont

sources d'un élagage naturel qui laisse souvent des traces, moignons ou blessures longues à "cicatriser" et susceptibles

de pourrir ou de favoriser une maladie. Une taille artificielle bien faite peut limiter le pourrissement et accélérer la

"cicatrisation" des  blessures.

 

Quand tailler un arbre :


En taille douce: pour les feuillus pendant toute l'année sauf période de gel et période de forte montée de sève.

En taille plus sévère: D'octobre à fin avril maximum.

Les branches mortes: On peut les enlever toute au long de l'année.

.Les résineux: Pas de taille sévère pour les résineux. La taille douce se fait d'octobre à fin avril



Indigène :
Natif de la région considérée. S'oppose à introduit. La notion de flore indigène est relative. Il est parfois impossible
d'affirmer si une plante est authentiquement indigène ou si elle s'est naturalisée à partir d'une introduction très ancienne.
(Syn.: spontané, autochtone.)

Gourmand :
appelé aussi drageon ou sauvageon, c'est un rejet du porte-greffe. Il se développe toujours en dessous de la greffe
et se reconnaît à son feuillage nettement différent de celui de la plante greffée.
Les gourmands d'un rosier sont 
ainsi facilement reconnaissable et doivent être taillés pour que l'énergie de la plante se dirige vers les branches greffées.

Haie :

Clôture et délimitation

 

Les haies ont principalement un rôle clôture en délimitant les terrains des propriétés.Qu'elles soient libres ou taillées,

celles-ci peuvent bien entendu protéger du bruit, du vent ou masquer une vue désagréable. Elles sont aussi et surtout

un moyen de conserver une intimité dans son jardin. Les haies basses, quant à elles, permettent généralement de

séparer différentes sections d'une parcelle.

Mur végétal ou haie libre

Les plantes qui composeront les haies dépendront de l'ambiance souhaitée, de la nature du sol et du paysage environnant.

Il est vivement recommandé d'intégrer dans les haies des essences locales afin de faciliter la reprise et de limiter les

attaques parasitaires.

Le choix du feuillage

Lors de la composition d'une haie, le type de feuillage est à prendre en considération.Un feuillage persistant garde ses

 feuilles tout le long de son cycle annuel. Un feuillage marcescent conserve ses feuilles tout l'hiver. Celles-ci ne tombent

 qu'au printemps, période durant laquelle de nouvelles feuilles apparaissent. Les feuillages caducs tombent au début

 de l'hiver.

Principales plantes de haie

Buisson ardent

Cyprés de leyland

Laurier

Troène

Charmille

Eléagnus

Epine vinette

Photinia

Cotonéaster

If

Thuya


Marcescent :

(botanique); du latin marcescere, se flétrir. - Se dit des organes foliacés des plantes qui se fanent et se dessèchent

sur la plante au lieu de s'en détacher avant de tomber, telles sont les feuilles des chênes, du charme,du chataîgner,

le calice des mourons, des ronces,des rhinanthes et d'un grand nombre de plantes; la corolle des bruyères, des

campanules, de plusieurs cucurbitacées, etc. Il ne faut pas confondre ce terme avec le mot persistant, qui s'applique

aux organes qui, comme les feuilles de pin, de sapin, restent pendant plusieurs années sur l'arbre sans se dessécher.


Marcottage :

Procédé de multiplication végétative consis­tant à faire ployer au sol une branche ou une tige et à l'y maintenir

jusqu'à ce qu'elle s'enracine. Le rameau ainsi raciné, ou marcotte, est alors séparé du pied mère et transplanté.

Le marcottage estutile pour les végétaux d'enracinement lent, difficiles à bouturer, car, contraire­ment à la bouture,

la marcotte reste nourrie par le pied mère. Certains végétaux se marcottent naturellement. Marge Bord d'un organe

plat, tel que feuille, pétale, etc. Le motif de la marge des feuilles est un indice important dans l'identification d'une plante.



Mellifère :

Les plantes mellifères produisent des substances récoltées par les insectes butineurs et oiseaux nectarivores pour être

transformées en miel. Beaucoup de plantes sont mellifères, mais seulement une partie peut être butinée par les abeilles
 domestiques, du fait de leur morphologie.
La phacélie à feuilles de tanaisie (Phacelia tanacetifolia) est considérée comme l'une des plantes produisant le plus
de nectar. Cette plante, ainsi que la bourrache officinale (Borago officinalis) et le mélilot blanc (Melilotus albus) sont
butinées en priorité par les abeilles, devant le sainfoin cultivé (Onobrychis viciifolia) et le trèfle.

Mettre en jauge :
creuser une petite tranchée en forme de V dans laquelle on dispose des plants l'un à côté de l'autre. On recouvre leurs
racines et les 2/3 de leurs rameaux avec de la terre fine qu'on tasse fortement. Ils peuvent ainsi attendre plusieurs jours
 leur mise en place définitive.


Paysagiste :

Un paysagiste est un artisan dont le métier consiste à concevoir l'espace extérieur d'une habitation ou d'un, bâtiment,

afin de le rendre plus attrayant. Le paysagiste est  un artisan «  qui crée dans le domaine du paysage ».

 

Rabattage :

On parle de rabattage de haie quand celle-ci n'a pas été taillé pendant plusieurs années ou que l'on veut réduire sa
hauteur et 
que l'on doit utiliser des outils comme la tronçonneuse ou le coupe branche pour réaliser le travail.Plus
ou moins épaissi il sert d'organe de réserve et de survie. S'allongeant par l'extrémité de telle sorte qu'il conquière chaque

 

Remontante :

Une plante remontante est une plante qui fleurit deux fois dans l'année.


Rhizome :

de saucisse ou de grosse galette. (Ex. : dahlia, pomme de terre.) Séparés de la souche mère, les tubercules peuvent donnernaissance à une nouvelle plante, s'ils possèdent au moins un œil, ou bourgeon.  

(tandis que les parties anciennes meurent) il sert ainsi également à la propagation végétative.
Tige à développement horizontal, souterraine ou rampante, émettant des tiges aériennes et portant des racines adventives.

Plus ou moins épaissi il sert d'organe de réserve et de survie. S'allongeant par l'extrémité de telle sorte qu'il conquière

chaque année un sol neuf (tandis que les parties anciennes meurent) il sert ainsi également à la propagation végétative.

Exemples : Iris de jardin, Canna, Anémone, Muguet...


Rustique :

Au sens large, apte à survivre dans des conditions difficiles. En horticulture, signifie surtout apte à résister au froid

hivernal sans subir de dommages au feuillage, pour le cas d'un végétal persistant, ou aux tiges dormantes, bourgeons

et racines, dans le casd'un végétal caduc. La rusticité est une notion relative, variable suivant les régions du globe.

Une plante dite rustique au sud de l'Angleterre, c'est-à-dire résistant à-7°C, ne sera pas rustique dans le nord des

États-Unis, où il lui faudrait supporter desgelées à - 34°C. (Voir les « Cartes des zones de rusticité », p. 14-16.) On

peut à l'inverse affirmer qu'un végétal est non rustique lorsqu'il subit des dommages au moindre gel. Nombre de plantes

non rustiques, surtout d'origine tropicale, souffrent de lésions tissulaires à des températures très au-dessus de a °C,

parfois dès la °C pour certaines espèces. 


Scarification :

En jardinage, la scarification du gazon est l'action de griffer le gazon pour l'aérer et pour enlever les mousses.

 

 La scarification se fait une ou deux fois par an.

 Au  printemps après les premières tontes. 

 A l'automne pour fortifier le gazon avant l'hiver.

 La scarification enlève une grosse partie de la mousse et du feutre du gazonet aère aussi l'ensemble de la pelouse.

 La scarification se fait après une tonte très courte .  
Après une scarification il est bon de faire un sursemis pour combler les manques de pelouse

 

Sculptillonnage 

le «sculptillonage», en référence aux hortillonnages, est une sculpture végétale ou animale qui indique

au jardinier les espaces de biodiversité, les limites de sa tonte, les circulations..., tout en dessinant une forme

artistique et ondulatoire. Outre son aspect esthétique, il a une vocation d'abri pour les animaux, pour nourrir,

donner à boire et faciliter la vie au jardin de tous ses auxiliaires.


Taille :

Opération consistant à retirer une partie des rameaux d'une plante afin d'encourager le type de jeunes pousses souhaité

ou de maintenir le sujet compact. 

 

Traitement phytosanitaire :

Un produit phytosanitaire est un produit utilisé pour soigner ou prévenir les maladies des organismes végétaux.

 Il agit en tuant ou repoussant les éléments pathogènes (animaux,végétaux,bactéries,virus) qui attaquent les plantes.


Tubercule :

Organe souterrain né du renflement d'une tige ou d'une racine, généralement gorgé d'amidon, souvent en forme de
 fuseau,
de saucisse ou de grosse galette. (Ex. : dahlia, pomme de terre.) Séparés de la souche mère, les tubercules
 peuvent donner
naissance à une nouvelle plante, s'ils possèdent au moins un œil, ou bourgeon. 


 Vivaces :

Une plante vivace, ou plante pérenne, est une plante vivant plus de deux ans, mais qui vit souvent beaucoup plus

longtemps, la limite de deux ans étant fixée pour séparer les vivaces des bisannuelles.




  


        

   Entreprise Agrée

Entreprise ayant un agrément

"service à la personne" donnant droità un crédit d'impôt sur certain travaux de jardinage

                    

 

Lovisa paysagiste Mâcon

 

Les fleurs du jardin

Les oiseaux du jardin





             Contact

    06 99 00 88 41










































































































































































































































                                              Mention légales             nos partenaires           contactez nous